Pour commencer, il faut préciser qu’il n’y a pas de muscle dans la poitrine d’une femme. Ils sont principalement constitués de graisse et de tissu glandulaire, il est donc impossible de les « gonfler » avec des exercices. Mais les exercices peuvent créer une forme de poitrine élevée et arrondie. Nous vous proposons neuf exercices différents, à faire à la maison ou à la salle de sport, qui peuvent vous aider à rendre votre poitrine plus ferme.

Les femmes ont-elles besoin d’exercices pour leurs seins ?

Avant de poser la question de savoir comment gonfler la poitrine d’une fille, déterminons si vous devez le faire et quels avantages vous pouvez en tirer :

  1. Les muscles pectoraux sont impliqués dans la plupart des activités quotidiennes que nous faisons mécaniquement. Par exemple, les muscles pectoraux sont responsables de tous les mouvements de « poussée ». Les exemples les plus simples sont l’ouverture de portes ou la poussée d’un landau. Ainsi, des muscles pectoraux développés peuvent simplifier de nombreuses actions quotidiennes.
  2. Les muscles pectoraux affectent la posture. Nous passons la majeure partie de la journée devant nos ordinateurs portables et nos téléphones, en arrondissant le dos et en nous avachissant. Cette position du corps entraîne la contraction/le raccourcissement des muscles de la poitrine et l’allongement des muscles du dos. Ce déséquilibre est à l’origine de nombreux problèmes de santé et empêche le corps de fonctionner efficacement.
  3. Des exercices thoraciques appropriés améliorent la circulation, la digestion et la fonction pulmonaire. Le petit muscle pectoral est actif à chaque respiration. En fait, elle aide le diaphragme à s’ouvrir. Si la cage thoracique est déformée et serrée, la respiration peut devenir superficielle et ne pas fournir le flux nécessaire de sang riche en oxygène au corps.
  4. Les exercices pour la poitrine permettent de faire travailler de nombreux autres muscles. Les épaules, les triceps, le dos, les muscles abdominaux et le cortex sont généralement sollicités en même temps.
De beaux seins
De beaux seins

Mythes sur l’entraînement de la poitrine

Il existe plusieurs mythes concernant l’entraînement de la poitrine pour les femmes. Certaines personnes pensent que les exercices pour les seins peuvent faire paraître la poitrine plus petite et les évitent donc par tous les moyens possibles. D’autres espèrent que l’exercice les fera grossir. Mais la vérité est que ces deux hypothèses sont fausses.

Les seins des femmes sont constitués de graisse et de glandes mammaires. Ils ne peuvent pas être affectés localement par l’exercice. La taille des seins est déterminée par une combinaison de facteurs tels que la génétique, le mode de vie et le poids corporel.

Alors, comment l’exercice peut-il aider ? Le fait de gonfler les muscles tonifie la zone des seins, lui donne plus de relief, freine l’affaissement et l’apparition de flaccidité. L’effet cumulatif ressemble plus à un ascenseur qu’à une augmentation.

Les seins peuvent également rétrécir en raison d’une perte de poids globale. Les graisses du corps sont brûlées de manière uniforme, y compris celles qui se trouvent dans les seins. Par conséquent, de nombreuses femmes qui cherchent à perdre du poids doivent se préparer à ce que les centimètres supplémentaires ne disparaissent pas seulement des zones à problèmes.

Selon l’American Council on Exercise, les femmes devraient avoir au moins 10 à 13 % de graisse corporelle pour assurer leur « santé physique et physiologique de base ». Un dépassement de ce chiffre en dessous de 10% peut entraîner des risques pour la santé.

6 conseils pour gonfler efficacement la poitrine d’une fille
Les pectoraux sont l’un des plus grands groupes musculaires du haut du corps et sont constitués de plusieurs parties :

  • Le muscle grand pectoral est un muscle en forme d’éventail situé en haut, juste en dessous des glandes pectorales.
  • Muscle petit pectoral – situé dans la partie supérieure de la cage pectorale, sous le muscle grand pectoral.
  • Muscle denté antérieur – situé sur le côté de la cage thoracique, le long des côtes.
  • Muscle sous-clavier – petit muscle triangulaire situé entre la clavicule et la première côte.

En connaissant votre cage thoracique, il est plus facile de contrôler quels muscles sont tendus et sollicités.